Dr_Leger_podiatre_St-Laurent

Est-ce qu'un podiatre peut m'aider?

Le podiatre est le professionnel de la santé le mieux formé pour traiter les affectations locales des pieds. Un podiatre peut vous aider si vous êtes dans l'une des situations suivantes ou si vous souffrez d'une des pathologies qui suivent.

about-1

Vous souffrez de douleurs découlant de troubles de posture ou de démarche?

Pieds plats, pieds creux, douleur au talon, douleur au dos, douleur aux genoux, douleur aux pieds, fasciite plantaire, épine de Lenoir, Hallux valgus ou oignon, névrôme de Morton, inégalité des membres inférieurs, pied bot, hallux rigidus, déformation d’orteils, entorse de la cheville.

about-2

Vous souffrez de problèmes de la peau ou des ongles?

Cors et callosités, Ongles incarnés, ongles fongiques, ongles épais, ongles décolorés, mauvaise odeur, transpiration excessive, pied d'athlète, verrues plantaires, oeil de perdrix.

about-3
Vous êtes diabétique?

Une évaluation périodique des pieds permet de garder les pieds en bonne santé

 

about-4
Vous êtes inquiet(e) des pieds de votre enfant?

Pieds croches, pieds par en dedans, marche sur la pointe des pieds, mauvaise posture, douleurs au talon, douleur au genoux.

PIEDS PLATS

pieds plats

L'affaissement de la voûte plantaire donne l'apparence de pieds plats. C'est l'un des problèmes biomécaniques les plus courants rencontrés en podiatrie.

Les symptômes courants sont les suivants:

douleur à l'arche, douleur à la cheville, douleur au talon, fatigue précoce à la marche et à la course, usure prématurée des souliers, maux de dos.

CAUSES

Facteurs génétiques

Certains facteurs génétiques dont l'hyperlaxité ligamentaire peuvent contribuer au développement des pieds plats.

Facteurs biomécaniques

L'affaissement de l'arche est souvent résultante de facteurs biomécaniques qui amènent le pied à compenser en adoptant une position affaissée. Le tendon d'Achille court, la position de l'avant pied, du tibia ou du fémur peuvent tous avoir une incidence sur les articulations du pied et de la cheville.

TRAITEMENT

Les orthèses plantaires sont un outil de choix dans l'amélioration de la fonction du pied lorsqu'on est en présence d'un affaissement prononcé de l'arche plantaire.

PIEDS CREUX

pied creux

L'arche plantaire prononcée peut parfois devenir problématique lorsque la distribution du poid est concentrée en certains points précis.

Les symptômes courants sont les suivants:

manque d'absorption de choc, douleur à l'arche, foulure de cheville à répétition, douleur au talon, cors et callosités, usure prématurée des souliers.

CAUSES

Facteurs génétiques

Certains facteurs génétiques peuvent contribuer au développement des pieds creux. Quelques conditions neurologiques sont caractérisés par les pieds creux.

Facteurs biomécaniques

Le pied creux peux représenter une tendance du pied de créer de la hauteur dans les cas d'inégalité dans la longueur des membres ou encore la tendance du pied de vouloir diriger la démarche vers l'extérieur.

TRAITEMENT

Les orthèses plantaires sont un outil de choix dans l'amélioration de la fonction du pied et la diminution des symptômes lorsqu'on est en présence d'un pied creux.

DOULEURS AU TALON

talon

Les douleurs au talon sont très fréquentes chez une variété de patients, jeunes et moins jeunes.

Chez les plus jeunes ( en croissance ) on retrouvera souvent une apophysite calcanéenne. Chez les plus âgés une atteinte au fascia plantaire causera la fasciite plantaire et le syndrome de l'épine de Lenoir.

Les symptômes courants sont les suivants:

Des élancements souvent intenses au lever ou après une période de repos ou encore à la fin d'une journée de travail sont évocateurs d'une dysfonction biomécanique.

CAUSES

Les douleurs aux talons peuvent être dûs par une atteinte au fascia plantaire. Cette structure assure le maintien l'arche plantaire. Une faiblesse au fascia plantaire peut provoquer de l'inflammation, même des déchirures qui peuvent entraîner de la douleur.

Facteurs biomécaniques

Le tendon d'Achille court, les pieds plats, les pieds creux peuvent tous être une cause de surcharge au niveau du fascia plantaire.

TRAITEMENT

Les traitements conservateurs incluent le repos, l'application de glace, des étirements et la prise d'anti-inflammatoire. Dans de nombreux cas, les orthèses plantaires sont un outil de choix dans l'amélioration de la fonction du pied et la diminution des symptômes lorsqu'on est en présence d'une élongation constante du fascia plantaire et/ou du tendon d'Achille.

TROUBLES DE POSTURE

Les pieds supportent votre poids et sont la base sur laquelle repose le squelette. Nombreux problèmes d'alignement postural prennent origine aux pieds.

malalignementrealignement

malalignement et réalignement illustrés

Un malalignement postural peut causer de la douleur découlant de:

  • faiblesse des chevilles
  • contracture des mollets
  • rotation interne de la jambe
  • syndrome de stress tibial
  • usure prématurée des surfaces articulaire des genoux, et de la hanche
  • blessures ligamentaires
  • contracture des muscles postérieurs et latéraux de la cuisse
  • bascule antérieure du bassin et compression des structures vertébrales et périvertébrales.

Les douleurs postérieurs émanant des fesses et cheminant postérieurement vers le bas sont évocateurs d'une atteinte du nerf sciatique secondaire à un malalignement postural. Le podiatre peut vous conseiller sur la contribution des pieds dans l'évolution de la condition.

CAUSES

Dans certains cas, les mouvements excessifs des articulations du pieds peuvent causer un affaissement de l'arche plantaire, une mauvaise distribution du poids, une surcharge de certains points d'appui, des tensions et des élongations de ligaments et tendons.

Une inégalité des membres inférieurs (jambe courte) peut aussi contribuer à l'évolution des symptômes.

ÉVALUATION

L'examen biomécanique et de la démarche permet de déceler les troubles mécaniques issus du positionnement et de la mobilité des segments en statique et en dynamique, c'est à dire au repos, debout et en mouvement.

TRAITEMENT

Sauf contre-indications, les orthèses plantaires fonctionnelles faits sur mesure contribuent à réduire les symptômes de troubles de posture ayant une contribution des pieds. Le rétablissement de la posture s'effectue grâce au repositionnement du talon, la prévention de l'affaissement de l'arche et la limitation des mouvements excessifs. Consultez votre podiatre pour déceler si la cause de vos maux de dos sont dûs à la mécanique des pieds.

 

CORS ET CALLOSITÉS

callosités

kératose, kératome, corne, callosités, cors, durillons, oeil de perdrix...réfèrent à un épaississement de l’épiderme à un endroit en dessous du pied où il y a beaucoup de pression ou de frottement.

Un cor est similaire à une callosité, mais diffère dans le fait qu’il est distribué sur une plus petite surface, ce qui fait qu’il devient plus profond. 

Ils sont très souvent situés sous les points de pressions plantaires, mais peuvent aussi être localisés au-dessus ou entre les orteils, ce qu’on appelle communément « œil de perdrix ».

CAUSES

Les lésions hyperkératotiques sont le plus souvent causés par une pression et/ou un frottement élevés ou répétés. Souvent on retrouve des callosités sous des têtes métatarsiennes proéminentes; de façon diffuse sous l’avant-pied; et au talon. Souvent, c’est un moyen qu’a le corps pour se défendre contre la pression accrue causée par une proéminence osseuse ou un frottement et une pression élevés en créant un coussin protecteur. Cependant, ce coussin sera sujet à s’épaissir et peut devenir douloureux à la longue.

Un soulier trop mal ajusté ou trop serré peut causer de la friction au talon, sur les orteils ou comprimer les orteils ensemble. Il faut aussi considérer les talons hauts qui contribuent à une forte distribution de poids au niveau de l'avant-pied.

TRAITEMENT DES CALLOSITÉS

Le traitement par débridement consiste à amincir la peau en enlevant les couches excédantes à l’aide d’un scalpel et d’une ponce rotative. 

TRAITEMENT DES CORS

Le traitement consiste en l’exérèse, soit l'énucléation ou le retrait du centre durci de la lésion à l’aide d’un scalpel et d’une ponce rotative.  Une fois enlevé, il reste souvent une dépression à l’endroit où se trouvait le cor.  Un produitémollient peut être appliqué dans la lésion afin de ramollir la peau à cet endroit. Un coussinet peut servir à soulager contre la douleur.  Une orthroplastie ou la confection d’un coussin interdigital peut aider à soulager le frottement entre deux orteils qui cause « l’œil de perdrix ». 

Il n'est pas normal d'avoir mal aux pieds.

Discutez avec votre podiatre des causes mécaniques de ces lésions dermatologiques, car autant que le débridement permet de soulager temporairement les symptômes des callosités, des orthèses plantaires peuvent contribuer à redistribuer le poids et rétablir une mécanique appropriée. 

 

ONGLES INCARNÉS
 
onychocryptose
 
La peau au rebord de l'ongle sera très sensible, et si négligé cela peut causer une infection locale sous la forme d'un granulome pyogénique.
 
CAUSES

La forme inhérente de l'ongle peut favoriser la survenue d'ongle incarné. En effet, les ongles dont la forme est très incurvée seront susceptibles à cette condition.

Le frottement répété d'un ongle épais peut irriter la peau dans le sillon de l'ongle. Cette peau aura tendence à épaissir en réponse à cette pression.

Une mauvaise coupe de l'ongle peut causer une irritation débilitante.

Les traumatismes peuvent affecter la repousse de l'ongle, causant ainsi un ongle incarné.

TRAITEMENT

Une coupe adéquate de l'ongle peut être faite par votre podiatre.

Dans les cas où il y a récidive ou lorsqu'il y a infection votre podiatre peut effectuer une procédure qui vous soulagera des ongles incarnés à répétition avec un très haut taux de succès.  

ONGLES ÉPAIS
 
CAUSES

Un frottement ou une pression accrus peuvent stimuler la croissance de l'ongle en longueur et en épaisseur.

Cette pression accrue peut causer une dystrophie de l'ongle, une décoloration, voire même de la douleur et si négligé, peut causer l'ulcération du lit de l'ongle.

TRAITEMENT

Le traitement de choix est le débridement, qui consiste à amincir l'ongle à l'aide d'une ponce rotative. Le retrait de la source du frottement doit fortement être considéré.

 

ONGLES MYCOTIQUES

 

L'onychomycose fait réference aux infections fongiques de l’ongle causées par des micro-organismes comme les champignons, les levures et les bactéries.

CAUSES

Les "champignons" ou mycoses sont dûs à l'envahissement de l'ongle par des micro-organismes. Ces derniers trouvent niche sous un ongle traumatisé ou dont l’extrémité est soulevée.  L’ongle épaissit, se décolore et se désagrège.  Le frottement répété d'un ongle peut l'amener à épaissir ce qui favorisera la progression de l'infection.

TRAITEMENT

Les ongles mycotiques sont difficiles à traiter. Tout d’abord, il serait approprié de couper et de retirer la partie de l’ongle qui est affectée par l’infection fongique pour ensuite amincir ce qui reste de l’ongle à l’aide d’une ponce rotative.

Les médicaments sont moyennement efficaces pour traiter les infections fongiques des ongles. 
Il existe des médicaments topiques (crème, vernis) et oraux (lamisil).

Une autre approche est le retrait complet de l’ongle suivi d’un traitement par médicament topique lors de la repousse de l'ongle.

Dans tous les cas la prévention est de mise et la patience sera de rigueur.

 

VERRUES PLANTAIRES

 

Une verrue plantaire est causée par l'intrusion d’un virus de la famille du virus du papillome humain (VPH). Cette infection est très commune chez les plus jeunes.

girl

CAUSES

L’introduction du virus se fait par une égratignure ou une fissure procurant ainsi une porte d'entrée dans l’épiderme. Le virus se multiplie ensuite à l'abri du système immunitaire et l’apparition de la verrue peut se faire plusieurs mois après l’infection.

La verrue est caractérisée par de la kératose ; un gonflement de la peau ayant l'apparence de chou-fleur ; il peut y avoir des vaisseaux sanguins à l'intérieur (points noirs) et le pincement de la lésion provoquera de la douleur.

TRAITEMENT

Quoique certaines verrues disparaissent spontanément en dedans quelques années, il est pertinent de les traiter. Elles sont contagieuses dans la mesure où l’on  fournit au virus une peau non protégée par des souliers ou sandales. Autrement dit, la transmission se fait par contact, de personne à personne ou indirectement par les objets et surfaces.

Il est à noter que le traitement cause généralement un certain inconfort et que plusieurs traitements peuvent être nécessaires. Les types de traitements sont les agents chimiques, les agents physiques et L’immuno-modulation.

Agent vésicant

À la clinique, nous utilisons un mélange de 3 produits actifs (cantharidine, podophylline, acide salicylique) comme agent corrosif et vésicant dans le traitement des verrues. Le mode d’action est qu’une ampoule se forme en réponse à l’irritation causée par le médicament.

Le produit est appliqué sur la lésion, suivi d'un pansement qui doit être conservé pendant une période allant de 6 à 24 heures sans que le pied ne soit mouillé afin de maximiser l'effet du médicament. Le niveau d'inconfort causé par le traitement varie selon la personne. Il est suggéré de prendre un médicament analgésique s'il y a une forte réaction au produit. 

Un suivi aux deux semaines sera nécessaire jusqu’à la guérison complète.

Agent antinéoplasique

Pour les verrues de plus grosse taille ou les verrues récalcitrantes, l’autre traitement de choix est la bléomycine.

La bléomycine est un agent cytostatique. C’est un médicament antinéoplasique, qui provoque l'arrêt de la prolifération cellulaire en inhibant la synthèse d’ADN.

Le sulfate de bléomycine administré par infiltration sous-cutanée. Il se crée une inflammation locale et un inconfort durant les premiers jours. Ensuite il y aura nécrose des cellules de l'épiderme et formation d’une croûte noirâtre qui à mesure que la peau se renouvelle se détachera ou sera enlevé par le clinicien après 5 semaines.

 

INFECTIONS DE LA PEAU
 
tinea

 

Le pied d'athlète est une infection fongique très commune.

L'érythrasme est une infection bactérienne affectant les régions entre les orteils. La peau devient macérée (apparence blanchâtre), fissurée et rougeâtre. Une odeur caractéristique peut s’émaner de la région infectée.

CAUSES

Il s’agit d’une infection fongique caractérisée par l’écaillement, de la rougeur et la démangeaison.  Cette infection est causée par une série d’organismes faisant normalement partie de la flore de la peau, mais quand il y a humidité accrue tel que lorsqu'il y a transpiration excessive, ces organismes peuvent proliférer et se manifester en infection. 

TRAITEMENT

Un médicament topique peut vous être prescrit pour enrayer l'infection fongique ou bactérienne.Toutefois plusieurs crèmes et lotions disponibles en pharmacie ont un bon taux de succès contre le pied d’athlète. La clé du succès réside souvent dans le respect de la posologie; soit l’application deux fois par jour pendant 4 semaines. Le cycle de régénération de la peau dure en moyenne 28 jours. En respectant la posologie on s’assure que les couches les plus profondes seront elles aussi saines 4 semaines après le début du traitement.

Le meilleur remède demeure la prévention.  Dans cette optique, l’hygiène est primordiale. Les infections fongiques peuvent être évitées en adoptant de simples habitudes comme s’assurer de bien s’essuyer entre les orteils après le bain ou la douche et alterner ses souliers et ses bas si le pied a tendance à être humide.

 

 

 

 

PIEDS DIABÉTIQUES

Une évaluation périodique des pieds permet de garder les pieds en bonne santé.

diabetique

 

Le diabète de longue date peut avoir une incidence particulière sur les pieds dans la mesure où les nerfs de petite taille peuvent être endommagés par le taux de sucre élevé et non contrôlé.  À la longue, les vaissaux sanguins nourissant ces nerfs peuvent être affectés provoquant ainsi une dégénération des nerfs. Par le fait même, les structures qu’ils innervent (peau, muscles, glandes) peuvent avoir leurs fonctions perturbées. 

Au niveau sensoriel, peut s'en découler de l’insensibilité et une perte de la fonction protectrice que joue la douleur. Au niveau musculaire, peut être provoqués une atrophie et un débalancement musculaire.  L’affection des glandes peut causer la sécheresse de la peau.  Les diabétiques seront ainsi plus susceptibles aux infections bactériennes et fongiques.  

Ulcère de pression

Un point de pression causera de la corne et des callosités. Si cette pression s'accumule à un endroit caractérisé par un manque de sensation, on ne sent pas la douleur et la callosité peut devenir si profonde à causer un ulcère. Si cet ulcère est négligé il peut devenir source d'infection.

Il est primordial de s’assurer que la région soit bien vascularisée. Si c’est le cas, on peut procéder à un débridement de l’ulcère. Ensuite il faut favoriser la guérison totale.  Les moyens utilisés incluent, mais ne se limitent pas aux changements de pansements quotidiens; suivis réguliers pour le débridement ; la décharge de la région ; le coussinement ; le traitement par orthèses plantaires. 

 

 

Pieds croches, pieds par en dedans, marche sur la pointe des pieds, mauvaise posture, douleurs au talon, douleur au genoux.