302017Nov
Douleurs au talon

Douleurs au talon

Les causes de douleurs au talon sont multiples. La cause la plus commune et qui ressort le plus souvent chez Dr Google est la fasciite plantaire. Et si vos douleurs au talon n’avaient rien à voir avec le fameux fascia plantaire?

En s’appuyant sur l’historique de votre plainte, vos antécédents médicaux et une examen clinique et radiologique minutieux votre podiatre saura élucider le mystère ou du moins prendra tout les moyens à sa disposition et selon ses compétences pour vous aiguiller vers un plan de traitement approprié.  Alors ne cachez rien à votre podiatre et devenez son partenaire dans votre réhabilitation.

À part l’os volumineux, les tissus du talon incluent les muscles, tendons, nerfs, vaisseaux et le tissu graisseux. Des maladies systémiques peuvent également se manifester au talon.

Causes traumatiques :
-Atrophie du tissu adipeux. Il s’agit d’une perte de l’épaisseur du coussin graisseux sous le talon. Le talon sera alors sujet à des traumatismes répétés qui peuvent causer des contusions osseuses ou des fractures de stress.

-Chez les adolescents la plaque de croissance de l’os du talon n’est pas encore fusionnée et est couramment le siège de douleurs.

Causes nerveuses :
-Les compressions nerveuses sont courantes dans la zone du talon. Plusieurs branches émanant du nerf tibial émergent dans la région du talon et peuvent être entravées dans leur parcours.  Il est possible également que la douleur au talon une douleur référée, où le siège du problème se trouve plus haut. On parlera ici de compression d’une racine nerveuse au niveau du rachis, du nerf sciatique ou du syndrome du tunnel tarsien.  La neuropathie périphérique ne peut être écartée comme cause possible.

Causes systémiques :
Certaines conditions arthritiques et inflammatoires provoquent des symptômes au talon. C’est le cas, entre autres, de polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique, et la goutte.  Le siège de douleur sera dans un premier lieu l’insertion du tendon d’Achille sur l’os du talon ou son prolongement sous le talon lorsqu’il devient le fascia plantaire; ou encore deuxièmement, au niveau des bourses.  Ce sont des structures qui servent à réduire le frottement du tendon d’Achille contre le talon. Ils sont tapissés d’une membrane synoviale et peuvent être atteint des crises inflammatoires tout comme les articulations.

Causes mécaniques :
Les troubles de posture et de démarche peuvent stresser les structures au-delà de leur capacité et causer de l’inflammation. Les symptômes surviendront lorsque le seuil de douleur sera atteint et que le corps n’aura pas la chance de pouvoir réparer les structures endommagées.

Néanmoins, qu’importe la cause de votre douleur au talon, votre podiatre sera votre partenaire dans la guérison et la réhabilitation.

N’hésitez-pas à réagir à ce billet et même proposer des sujets de discussion.

À la prochaine!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *